Avec cet hiver bien plus rigoureux qu’à mon gout, je me suis inopinément endormie un soir où j’avais froid… Veuillez m’excuser pour l’absence occasionnée, mais j’étais entrain d’hiberner.

Le soleil étant de la partie aujourd’hui je me suis dis qu’il était temps de me remettre à poster sur mon blog adoré. Toutes mes excuses pour ce long silence.

pola206cam

Scellé sous la pluie, l’homme ombré subit l’extraordinaire épopée du fabuleux rongeur costumé.

Cet urbaniste humaniste, obnubilé par le devoir accompli, se retourne sans sourciller roupiller dans son clapier.

Repos bien mérité pour cet esthète adepte des veuves éplorées (mais néanmoins bien roulées) opprimées par leur accablant corset.